Réservations: 809-472-6589

La République Dominicaine

La République Dominicaine est le deuxième plus grand pays des Caraïbes (après Cuba). Son étendue territoriale est de 48,442 kilomètres carrés et sa population totale est de 9, 445,281 habitants selon le recensement de 2010. Elle est limitée au nord par l'océan Atlantique, au sud par la mer des Caraïbes ou mer des Antilles, à l'est par le Canal de la Mona, qui la sépare de Porto Rico et à l'ouest par la République d’Haïti.

La République Dominicaine est la destination la plus visitée des Caraïbes. Pendant toute l'année les parcours de golf du pays sont parmi les principaux attraits de l'île. Elle abrite la plus haute montagne des Caraïbes, le Pico Duarte, ainsi que le Lac Enriquillo, le point le plus bas par rapport au niveau de la mer et également le plus grand lac des Caraïbes. Quisqueya, comme on la prénomme aussi, a une température moyenne de 26°C et une grande diversité biologique.

Climat

La République Dominicaine a un climat tropical et il y pleut souvent. La température varie entre 25 et 35°C. Le jour a une durée de 11 à 13 heures par an, selon l’époque. La saison pluvieuse se situe entre avril et novembre mais il faut souligner que les mois de mai, août et septembre sont très marqués par des pluies torrentielles. La partie la plus sèche du pays se trouve à l'ouest, en particulier dans le sud-ouest.

Langue

La langue officielle du pays est l'espagnol et dans le langage courant on utilise sa forme antillaise. Elle est ponctuée de beaucoup d'africanismes, de néologismes et de mots étrangers, en particulier d’anglais, dus à la pression culturelle et la proximité des États-Unis. Une autre des caractéristiques qu’a l'espagnol dominicain c’est qu'il utilise des centaines d'archaïsmes qui en font un espagnol moderne et à la fois ancien. Le tourisme, la culture pop américaine, l'influence de la diaspora appelée « Dominican York », et les liens économiques du pays avec les États-Unis motivent les Dominicains pour apprendre l’anglais. Le français est aussi parlé par une bonne partie de la population.

Monnaie

La monnaie nationale de la République Dominicaine est le Peso Dominicain. Son symbole, RD$ est divisé en cent parts égales dénommées « centavos ». Malgré le fait que le dollar américain (USD) et l'euro (EUR) sont également acceptés dans les endroits touristiques, le dollar des États-Unis est impliqué dans presque toutes les transactions commerciales de la République Dominicaine. Le taux de change des devises étrangères est établi tous les jours par la Banque Centrale de la République. A titre d’exemple, au cours du premier trimestre de l’année 2016, en moyenne, 1 USD = 45.6 RD$.

Gastronomie

La gastronomie dominicaine est surtout un mélange des cuisines espagnole, Taïno et africaine. La cuisine typique est assez similaire à celle que l'on peut trouver dans les autres pays de l'Amérique latine. Un petit déjeuner typique est composé de « mangú » (purée de banane plantain verte bouillie) et des œufs. Dans d'autres versions il s'accompagne de viande frite (en général du salami dominicain) et/ou du fromage. Tout comme en Espagne, le déjeuner est le principal et plus important repas du jour. D’habitude, le déjeuner est composé de riz, de viande (soit de poulet, de bœuf, de porc ou de poisson), des haricots rouges (habichelas), et une portion de salade. Ce plat est communément appelé « La Bandera » (Le Drapeau). Un autre plat typique est le Sancocho : un ragoût à base de viande et de légumes. Un excellent « sancocho » comprend sept variétés de viande. Beaucoup de plats sont faits avec du « sofrito », un mélange d'herbes locales sautées avec des épices. D'autres plats favoris sont le chicharron (couenne de porc frite), le yucca (manioc), la cassave (pain de yucca), les pastelitos et empanadas (pâtés en croûte), la patate douce, l’igname, le pastel en hojas (plantain vert et viande pochés dans des feuilles de bananier), les chimichurris et les tostones (frites de plantains verts).

Dans la gamme des desserts on trouve le riz au lait, le gâteau dominicain, les habichuelas con dulce (haricots rouges sucrés), flan, chaca (pudding de maïs), le dulce de leche (douce de lait), sans oublier le « frío frío » (glace pilée arrosée de sirop) et la canne à sucre. Les boissons incluent le morir soñando (cocktail de jus d’orange et de lait), le rhum, la bière, la mamajuana (écorces d’arbres et d’herbes trempées dans du rhum), les batidas (smoothies aux fruits tropicaux), des jus naturels et le mabí (jus d’écorce ou de fruits parfois fermentée).

Musique

Musicalement, la République Dominicaine est connue pour la création du style musical appelé « meringue », un type de rythme trépidant et musique dansante qui a un tempo d’environ 120 à 160 battements par minute (bien qu’il puisse varier) à partir des éléments musicaux comme les tambours, les métaux, les instruments à cordes, l’accordéon ainsi que certains éléments exclusifs des Caraïbes de langue espagnole, comme le tambour et la güira. Ses rythmes syncopés utilisent la percussion latine, les instruments à vent, la guitare basse et le piano ou clavier.

La « bachata », une forme de musique et de danse qui a pris naissance dans les champs et les zones rurales de la République Dominicaine, est devenue très populaire ces dernières années. Ses thèmes sont plutôt romantiques et mélancoliques (communément appelé amargue), utilisant des mots d'angoisse et de tristesse.). La bachata découle du boléro et y est encore étroitement liée. Au cours des dernières années elle s'est vue influencée par le meringue et par une variété de styles modernes.

La salsa aussi est toujours populaire dans le pays. Elle a connu un grand essor dans les années 60 avec les apports du vétéran musicien, compositeur et producteur dominicain, Johnny Pacheco, fondateur du légendaire orchestre Fania All-Stars.

Religión

En République Dominicaine, la liberté de culte est un droit constitutionnel. La population serait à 65 pour cent catholique, 18 pour cent évangélique, 12 pour cent sans religion, et 5 pour cent d’autres confessions. Cependant, certaines sources chiffrent les athées à 7 % et les autres à presque 10 %.






Sport

Le base-ball est le sport le plus populaire en République Dominicaine, en plus d’être celui qui a donné le plus de satisfactions aux quisqueyanos. Le pays a une ligue de base-ball de six équipes. Normalement, la saison commence en octobre et finit en janvier. L'équipe gagnante du Championnat National de Base-ball acquiert le droit de représenter le pays dans la "Petite Série Mondiale", la Série des Caraïbes, évènement où le pays a déjà gagné 19 coupes. Après les États-Unis, la République Dominicaine est le deuxième pays avec la plus grande quantité de joueurs de ligues majeures.

Tourisme

Par sa beauté, son climat de paradis tropical, sa localisation et le charisme de ses gens, la République Dominicaine s'est convertie en une grande attraction touristique.

Depuis des décennies, des milliers de touristes en provenance des Etats-Unis, du Canada, d’Europe et de l’Amérique latine, entre autres, ont visité et savouré les charmes des plages de Punta Cana, Bávaro, Uvero Alto, Puerto Plata, Bayahibe, Sosúa, Cabarete, Río San Juan, Samaná, Las Terrenas, La Romana, Bahía de las Águilas (à Pedernales) et Barahona ; le charme des villes coloniales de Santo Domingo, Santiago de los Caballeros, l’ambiance des « Alpes dominicaines » à Jarabacoa et Constanza.


Services
  • Excursions nationales et internationales
  • Organisation de séjours linguistiques et culturels
  • Organisation de séjours multi destination vers Haïti (Cap Haïtien)
  • Programmes de Religion
  • Spécialiste en tourisme de incentive et Comité d’entreprises
  • Réservations d’hôtels
  • Tourisme a la carte, individuel ou en groupes

Av. Gustavo Mejía Ricart # 146B, Ensanche Julieta, Santo Domingo, República Dominicana, Código Postal 10145,
Teléfono: (809)472-6589, (809)472-6145 / Fax: (809) 541-8095 / Email: d.s@claro.net.do